+

Biographie

A 18 ans, poussée par le besoin de voyager et la volonté d’indépendance, Yaël poursuit ses études dans la Marine Marchande.

L’environnement clos éveille sa pratique du dessin; le paysage maritime, son goût de l’observation. 

Elle change de cap et fait route dans la pratique artistique et l’art-thérapie.

Yaël part en famille au Gabon, rencontre une équipe de psychologues qui lui offrent l’opportunité de mettre pratique ses connaissances en Art-thérapie.

Un atelier conte-thérapeutiques est mis en place et se complète par des séances de médiations artistiques individuelles pour enfants à besoin spécifiques.

Yaël découvre la Côte d'Ivoire en 2013.Elle décide alors de son engagement artistique inconditionnel et professionnel.


Artiste, femme, occidentale. Yaël a vécu dans le berceau de l’humanité pendant 8 ans.Elle regarde les traces du passé colonial, de la France Afrique.

La Côte d’Ivoire lui semble pillée par un système glacial ou l’argent n’est que le moteur de toutes décisions.

Elle demande pardon pour tous ces crimes passés, présents, futurs.C’est comme « une restitution officielle » d’œuvres pour elle, son devoir d’artiste commence par là.               

Elle veut laver l’humanité, réparer les blessures, les rendre moins douloureuses.


Aujourd’hui, revenue en France depuis quelques mois, elle choisit le Clitoris comme symbole d’évolution, pour réparer les corps et les cœurs mutilés, abusés.

Le Clitoris est l’organe féminin, dédié uniquement au plaisir. Il se trouve lui aussi dans l’ombre.

La Nature en a décidé ainsi.Avec des créations artistiques clitoridiennes, les femmes (et les hommes) abusées pourraient trouver une voix dans celle de son Art.

Une voie vers la reconnaissance de leur souffrance et, par sublimation, de leur être.

Nous sommes des êtres désirants et désirés.

Les abusés pourraient s’y retrouver sans pour autant être noyés dans le tourbillon de révélations médiatiques éphémères et superficiels.

On coupe ce qui dépasse pour « faire joli » et entrer dans la norme. Pour « le bien-penser ».
Elle souhaite mettre cette création de Clitoris illimitée au service de l’Égalité.

Pour que le message prenne tout son sens.

Ne pas prendre le pouvoir mais ouvrir à la liberté d’être, de choisir sa place dans la société.


Influences

egon schiele, klimt, kahlo, rivera, niki de saint phalle


Formation

2017-2017 Formation Accompagnement des élèves en situation de Handicap Abidjan, Côte d’Ivoire
2011-2013 Formation Art-thérapie Profac France
2005-2007 Ecole des beaux arts Le Havre, France
1998-2004 Ecole de la Marine Marchade Le Havre, France
Yaël Moon

L'artiste au travail


Créé avec Artmajeur